Taux des crédits et méthode de calcul utilisée

Cet article vous explique la méthode de calcul que nous utilisons pour obtenir les taux de nos crédits. Cela concerne : 

  • le crédit moyen ou long terme ;
  • l’autorisation de découvert.

Version courte

Le taux d’intérêt de votre crédit dépend de l’historique de votre entreprise, du projet à financer, de la durée et du montant de votre emprunt ainsi que de la situation des marchés financiers.

Version longue

Le taux d’intérêt que nous octroyons se décompose comme la somme de ces éléments :

  • Le Taux de Cession Interne (TCI) : lorsqu’un client nous emprunte une somme d’argent sur une période donnée, nous devons nous-mêmes emprunter ces fonds avant de les lui prêter. C’est que nous appelons notre « coût de financement ». Par ailleurs, ces fonds peuvent être empruntés à taux variable (c’est-à-dire que le taux fluctue pendant la durée de notre emprunt, c’est ainsi que les marchés fonctionnent). Pour une autorisation de découvert, nous prenons également en compte le Taux d’intérêt Euribor à 3 mois avec un plancher à 0 %. Euribor est l'abréviation de Euro Interbank Offered Rate. Il s’agit du taux d’intérêt moyen auquel un grand nombre de banques européennes (le panel de banques) se consentent des prêts en euros.
  • Le Coût Opérationnel : une partie du taux d’intérêt que nous facturons couvre les frais fixes liés aux opérations d’octroi du crédit. C’est que nous appelons le Coût Opérationnel.
  • Le Coût du Risque de Crédit : lorsque nous octroyons un crédit, nous sommes soumis au risque que le débiteur ne rembourse pas la totalité des sommes empruntées. Le Coût du Risque de Crédit permet justement de couvrir une partie des pertes essuyées en cas de défaillance d’un client. Ce coût est spécifique à chaque entreprise et à son profil de risque, déterminé à partir de ses états financiers. Si le crédit fait l’objet d’une garantie, les pertes sont potentiellement moins élevées, et le Coût du Risque de Crédit est alors automatiquement ajusté en fonction (i) de la baisse de risque permise par cette garantie et (ii) du coût de cette garantie.
  • La Marge Commerciale : la somme du Taux de Cession Interne, du Coût Opérationnel, et du Coût de Risque de Crédit couvre théoriquement nos dépenses liées à notre activité de crédit mais ne nous permet pas de dégager de marge pour autant. C’est justement le rôle de la Marge Commerciale. La Marge Commerciale est ce qui nous permet de renforcer nos fonds propres pour octroyer de nouveaux crédits et de dégager un éventuel profit.
  • Les Frais de Dossier couvrent les dépenses liées directement à l’étude du dossier et non couvertes par le Coût Opérationnel. Ces frais dépendent de la complexité du dossier. Selon le dossier, ils incluent également les frais de prise de garantie liés à l’enregistrement du crédit auprès des greffes du Tribunal de Commerce.

En résumé, le taux d’intérêt d’un crédit est égal à :


Éléments Dépend…

Taux de Cession Interne

Des conditions des marchés financiers, et de la durée du prêt octroyé (dans le cas d’un financement de crédit moyen long terme)

+ Coût Opérationnel  Des coûts opérationnels de la banque. 
+ Coût du Risque de Crédit Du profil de risque de l’entreprise et capacité de la banque à bien évaluer ce risque.
= Taux d’intérêt minimum ou Taux système
+ Marge Commerciale Des objectifs de rentabilité de la banque.
+ Frais de dossier De la complexité du projet étudié et des éventuels frais de prises de garantie.
= Taux d’Intérêt du Crédit ou Taux Effectif Global

Vous trouverez le TEG de votre crédit dans le menu Financements de votre espace de travail.