Frais sur les virements internationaux (BEN, SHA, OUR)

Quand vous recevez un virement SEPA en euros, le montant que vous touchez correspond exactement au montant envoyé par votre partenaire. Quand vous faites un virement SEPA en euros, c’est la même chose : ce que reçoit votre bénéficiaire correspond à ce que vous lui envoyez, au centime près. Il n’y a pas de perte en ligne.

Les virements SWIFT internationaux fonctionnent différemment. Avec les virements SWIFT, la somme que vous recevez sur votre compte peut être inférieure à la somme envoyée par votre partenaire. Cette différence s'explique par les frais liés aux virements internationaux. Contrairement au virement SEPA, ou le montant envoyé est toujours égal au montant reçu, le virement international peut parfois voir son montant diminuer en cours de route.

Typologie de frais

Le système des virements internationaux offre trois modes de facturation des frais :

  1. BEN : frais à la charge du bénéficiaire.
  2. SHA : share, frais partagés entre l’émetteur et le bénéficiaire.
  3. OUR : frais à la charge de l’émetteur.

À chacun de ces trois modes correspond une répartition des frais qui lui est propre :

  • BEN : le bénéficiaire paye tous les frais liés au virement (les frais de l’émetteur, les frais de banque intermédiaire, et les frais de la banque bénéficiaire).
  • SHA : l’émetteur paye les frais d’émission, le bénéficiaire paie les frais de banque intermédiaire et les frais de réception.
  • OUR : l’émetteur paye tous les frais (les frais de l’émetteur, les frais de banque intermédiaire, et les frais de la banque bénéficiaire), ces frais peuvent être débités a posteriori.

Bien que certains modes de facturation aboutissent au partage des frais, c’est l’expéditeur qui choisit le mode de facturation du virement SWIFT. De son côté, le bénéficiaire ne peut pas choisir le mode de facturation du virement SWIFT qu’il va recevoir.

Exemple

Vous êtes client d’une banque A et vous envoyez un virement SWIFT de 1000 € à votre fournisseur, qui est client d’une banque B de son côté. Voici comment les frais occasionnés par le virement SWIFT se répartissent selon le mode de facturation choisi.

Mode BEN

  • Vous : votre virement SWIFT de 1000 € part ;
  • Votre banque : débite 1000 € sur votre compte, prend 20 € de frais d’émission au passage, et envoie 980 € à la banque intermédiaire ;
  • La banque intermédiaire : reçoit 980 €, prend 10 € de frais au passage, et envoie 970 € à la banque de votre fournisseur ;
  • La banque de votre fournisseur : reçoit 970 €, prend 15 € de frais de réception, et crédite 955 € à son client (votre fournisseur) ;
  • Votre fournisseur : reçoit 945 € au total.

Avec le mode BEN, c’est le destinataire qui paye 100 % des frais liés au virement. Dans notre exemple, le virement SWIFT ne vous coûte rien, alors qu’il coûte 55 € à votre destinataire.

Mode SHA

  • Vous : votre virement SWIFT de 1 000 € part, mais il vous coûte 1020 € au total, car votre banque prend 20 € de frais d’émission au passage ;
  • Votre banque : débite 1020 € sur votre compte, dont 20 € de frais d’émission, et envoie 1000 € à la banque intermédiaire ;
  • La banque intermédiaire : reçoit 1000 €, prend 10 € de frais au passage, et envoie 990 € à la banque de votre fournisseur ;
  • La banque de votre fournisseur : reçoit 990 €, prend 15 € de frais de réception, et crédite 975 € à son client (votre fournisseur) ;
  • Votre fournisseur : reçoit 975 € au total.

Avec le mode SHA, l’expéditeur paye les frais d’émission pendant que le destinataire paye les frais intermédiaires et les frais de réception. Dans notre exemple, le virement SWIFT vous coûte 20 €, alors qu’il coûte 25 € à votre destinataire.

Mode OUR

  • Vous : votre virement SWIFT de 1000 € part, mais il vous coûte 1045 € au total, car votre banque prend 20 € de frais d’émission au passage et provisionne 25 € pour les frais prélevés par les autres banques impliquées ;
  • Votre banque : débite 1045 € sur votre compte, dont 20 € de frais d’émission, et envoie 1000 € à la banque intermédiaire ;
  • La banque intermédiaire : reçoit 1000 €, demande à votre banque de lui verser 10 € de frais pour sa participation, et envoie 1000 € à la banque de votre fournisseur ;
  • La banque de votre fournisseur : reçoit 1000 €, demande à votre banque de lui verser 15 € de frais pour sa participation, et crédite 1000 € à son client (votre fournisseur) ;
  • Votre fournisseur : reçoit 1 000 € au total.

Avec le mode OUR, c’est l’expéditeur qui paye 100 % des frais liés au virement. Dans notre exemple, le virement SWIFT vous coûte 55 €, alors qu’il ne coûte rien à votre destinataire.

Dans l’idée, chaque type donne lieu au même montant global de frais. C’est uniquement la répartition du paiement de ces frais qui change.