Les différences entre une fintech, une néo-banque et une banque

Memo Bank un établissement de crédit régulé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et la Banque Centrale Européenne. À ce titre, nous sommes une banque de plein exercice, ce qui nous différencie de beaucoup d’autres acteurs. 

Start-up ?

Bien que nous attachions beaucoup d’importance à plusieurs valeurs de la culture start-up (autonomie des équipes, agilité de développement, fort attachement à la qualité des produits, importance du service client), nous estimons que notre entreprise s’inscrit avant tout dans le secteur bancaire. Les règles et les contraintes auxquelles nous devons nous conformer sont sans commune mesure avec celles que doit gérer une start-up, même lorsqu’elle s’introduit en bourse. 

Fintech ?

Même si nous aimons l’idée d’union entre finance et technologie que le mot véhicule, les fintechs sont généralement considérées comme une catégorie de start-ups (cf. point précédent). 

Néo-banque ?

Stricto sensu, le mot décrit parfaitement notre entreprise (une «  nouvelle banque  »). Malheureusement, il a été employé à mauvais escient par des start-ups qui n’étaient précisément pas de « vraies » nouvelles banques. Il s’agissait généralement d’établissements de paiement qui n’avaient pas l’autorisation réglementaire d’utiliser le mot « banque » et qui ont donc cherché un terme qui s’en approchait.

Banque en ligne ?

Même si l’ensemble de nos services sont accessibles à distance, nous ne nous classons pas dans cette catégorie dans la mesure où, chez nous, la relation client repose également sur des rencontres physiques avec nos chargés d’affaires.

Banque

En résumé, nous ne sommes donc ni une start-up, ni une fintech, ni une néo-banque, ni une banque en ligne à proprement parler. Nous sommes une (nouvelle) banque. Voilà ce qui décrit le mieux notre entreprise. Vous pouvez aussi définir Memo Bank comme un (nouvel) établissement bancaire, ou un (nouvel) établissement de crédit